The wrath of heroes

Cela ne sera jamais assez,
Lorsque j’allume la télé,
Les autres nous menacent,
En jouant à pile ou face.
Savoir pourquoi et comment,
Les drapeaux sont en sang,
Car, c’est dans ce chaos,
Que naissent les héros.
Les gens restent debout,
Les traîtres sont à genoux,
Aux éditions spéciales,
Avec une levée Mondiale.
Comment sauver une vie ?
Durant ce funeste mardi ?
Une bougie aux fenêtres,
Et nos prières à émettre.
Les drapeaux en berne,
Des gens se consternent,
Une minute de silence,
Pour nous, la résistance.
Nos larmes coulent,
Rejoignons la foule,
Quelle inquiétude,
D’en avoir l’habitude,
Pas ma première fois,
Dieu, je ne veux pas,
Écrire un autre poème,
Pour un autre emblème.

The wrath of heroes

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s