Lykánthrôpos

L’histoire arrive lorsque le soleil tombe,
Au moment où, à la bête, ils succombent,
Ce n’est pas un masque en pleine nuit,
Seulement un problème de Lycanthropie.
Ce soir, c’est la pleine lune dans le ciel,
Et les chasseurs redeviennent cruels,
Les meutes ont une bonne conduite,
Mais les autres brandissent des Aconits.
Chacun cède à son tour à la morsure,
Écoutant la forêt remplie de murmures,
Quand les animaux, enfin, se déchaînent,
Les autres sortent leurs armes malsaines.
Sous la pleine lune, la chasse commence,
La spirale indique la prochaine vengeance,
Le sorbier empêche de porter leurs pas,
Chacun, à son tour, reste près de l’Alpha.
Crocs contre fusils, c’est bien la guerre,
Dans les ténèbres, sous l’astre lunaire,
Nous sommes tous forcément quelque chose,
Soit gentil, soit mauvais, enfin, je suppose,
Qui du monstre ou de l’Homme est méchant ?
À votre tour désormais, de choisir un camp.
...
Tels deux braises rouges, dans le noir,
Un regard souvent jaune, pour la plupart,
La couleur indique la place et le statut,
Les siens ont soudain changé à son insu,
S’assombrit le feu flamboyant, car ses yeux,
Deviennent le plus profond et glaciale des bleus.

Lykánthrôpos

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s