Nephilim

« Facilis descensus Averno »
Le pouvoir est dans les mots,
« Innocent » inventé pour lui,
Même si rien ne le terrifie.
Sur sa peau, les tatouages,
De ses runes, en image,
Avec son sang d’Ange,
C’est un garçon étrange.
Dans l’ombre de la lumière,
Il mène encore la guerre,
Son arme toujours en main,
Par le pouvoir des Séraphins,
Et celui de l’Archange Raziel,
Qui illumine chaque Stèles.
Il combat toujours sans crainte,
Et une de ses flèches m’a atteinte,
Mais enfermé dans son enclave,
Où chaque mission est grave,
Penché au-dessus du vide,
Personne ne veut son suicide,
Car si la culpabilité le hante,
La famille reste importante.
Il ne comprendra jamais,
Les Terrestres et l’Humanité,
C’est un nouveau Monde ici,
Que je veux découvrir avec lui
Chaque Parabataille a son lien,
Peut-être est-il le mien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s