Petites Strophes // Short Poems

Laytown

Oh, the lovers near to the river, sitting,
Where I cry on her childbearing,
They’re happy when they’re embrace,
But, I want to stay in that place,
The one I never seen before,
The way along the Shamrock Shore.

28.04.18


Teardrops

In a land of myth and magic,
There was a boy named Mick,
He is not real, that why I,
Stay here and still cry,
I start to play and let fallin’,
My teardrops on my violin.

21.01.19


Love

Amour rapide et peut-être le plus long,
Tout a changé après cette inclination,
Un an auparavant, j’ai posé mes yeux,
Dans les siens, cette immensité bleue,
Un an déjà, et désormais je suis partie,
Pour suivre mon cœur, grâce à lui.

20.03.18 pour le 1.04.18


Death

Mais l’amour disparaît, la Mort l’emporte,
Et voilà que s’ouvre cette étrange porte,
Dans le black-out de la journée, je me noie,
L’ivresse m’étourdit, je pleure sur toi,
Amour rapide, mais désormais mort,
Un an après, je pleure sur toi, je pleure encore.

22.03.18 pour le 8.04.18


Carstairs

1878, au cœur de la vieille Angleterre,
Mais pour moi, c’était l’année dernière,
Quand l’Institut devint ma maison,
Je dansais au rythme de son violon,
Trop tôt parti par le Mal, on l’habilla,
D’ivoire, pour ceux qui ne vieilliront pas.

22.02.18


Remède

Pour sauver les gens il faut m’empêcher,
De m’attacher ainsi à leurs personnalités,
Comme celui qui fuit avec crainte,
S’échappant en groupe du labyrinthe,
Détruisant les Méchants pas si bons,
Mourant sans Remède durant l’invasion.

23.02.18


Reality

Tu ne peux te coucher près de moi,
Ni me toucher quand ça ne va pas,
Tu es présent, mais invisible aux yeux,
Des véritables gens et de tous ceux,
Qui me croient obsessionnelle,
Mais si seulement tu étais réel…

28.02.18


Always

When I walk along the sea,
Mick always tries to save me,
When I cross the bridge, he says,
‘Don’t. Things gonna be good anyway.’
But I feel the sadness and the sorrow,
‘Mick, you should let me go.’

27.05.18


Real

Au pays des danses et des chants,
Des musiques et des instruments,
Par-delà les collines, je m’en vais,
Au milieu du lac, je veux me noyer,
Quand soudain l’Enfer me rappelle,
Car rien n’est réel.

20.06.18


Today

Moon of my Love, Love of my Moon,
Walk on the beach and I’ll see you soon,
You love me and I love you too,
But Hunters hunt as they must do,
My Witches Drums come and say,
‘You’ll be loved for Valentine’s Day’

07.02.19 for 14.02.19

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s