Nothing

Les Abîmes. Le Rien. Le Vide. Le Néant,
Le silence absolu du vent que je me prends,
La solitude telle une page blanche,
Malgré l’imagination qui s’avalanche,
Dans votre Désert sans vie,
Moi j’attends et je crie,
Sans les réponses qui me sont dues,
Je continue.

Ici… Ou là ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s