Je t’M

M, sais-tu ce qu’on dit de nous ?
Que notre amour est un peu fou,
Même si la mort nous sépare,
On se retrouve dans les cauchemars.
M, c’est une histoire infinie,
Pleine de mystère et de magie,
Et les Supers Vilains à la tête,
De l’École des Hommes de Lettres.
M, c’est l’amour d’un orphelin,
Seul à Londres, sans lendemain,
Je suis l’étrangère, ici, chez toi,
T’emportant dans un autre pays froid.
M, ça reste une histoire étrange,
D’un imagination qui dérange,
Même si je dois voler le ciel,
Pour nos rêves éternels.
M, c’est une tragédie Anglaise,
Dont seul le début apaise,
Il n’y aura jamais assez de chants,
Pour arriver à nos trois ans.
M, c’est un paragraphe qui se termine,
Là où la tristesse s’achemine,
Quand les larmes coulent sur nous,
Je les essuie sur tes joues.
M, c’est comme un vieux livre,
Que l’ont veut lire mais pas vivre,
Mais M, c’est une histoire d’amour,
Que l’on « M » pour toujours…

8.02.20 dans l’avion pour Londres.

Copyright © 2020 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s