On Luttera Avec Force

Je n’ai pas écrit depuis mes deux derniers poèmes au sujet de mon petit loup…
Il me semble qu’une éternité est passée, mais la douleur est toujours là.
J’écris toujours, certes, dans mon journal. J’avais, cependant, envie de mettre plus de rimes dans mes phrases. Mais, je dois vous avertir que si vous cherchez à lire une histoire joyeuse avec des aventures et une fin heureuse, eh bien… Je vous conseille de fermer ce poème tout de suite. Car il n’y aura aucun joyeux événement au début, pas plus qu’au milieu et encore moins à la fin. Les phrases ne sont qu’une suite sans fin d’infortunes.
Encore et encore.
Il n’y a pas de honte à ne pas vouloir lire ce qui va suivre. Moi-même, si je ne l’avais pas écrit, je n’aimerais certainement pas découvrir cette horrible histoire.
Mais les vérités doivent être dites, même si elles blessent au plus haut point.
Alors si, pour une raison qui m’échappe, vous souhaitez néanmoins continuer la lecture… Bon courage. On se retrouve à la fin…


Pour Mick,
Je serais toujours dans ton cœur, dans ton esprit.
Et dans ta tombe.


Ce poème va anéantir votre journée, votre vie et votre bonheur,
Chaque ligne ne sera rien d’autre qu’une effroyable terreur,
Tout commence avec Mick et moi-même, dans un manoir,
Un endroit horrible qui vous fera faire de nombreux cauchemars,
Entouré de quatre tornades et notre ennemi n’est pas très loin,
Et c’est bien pour nous tuer que débarque ce Super Vilain.

J’utilise mes pauvres pouvoirs pour nous sauver la vie,
Les Vampires arrivent, heureusement ils sont nos amis,
Mais la Malédiction revient, et nous voilà dans un bus,
Notre horrible ennemi détruit mon magnifique Stradivarius,
Sans musique, nous sommes en route vers l’austère école,
Où les élèves nous accueil en nous torturant sur le sol.

Vous pouvez fermer les yeux et sauver votre esprit,
J’ai peur que pour Mick et moi, ce soit trop tard cela dit,
J’ai ressuscité feu ma voiture pour partir loin de ce tourment,
Mais la marée monte et les vagues nous noient lentement,
Notre Némésis nous suit, son arme en joue dans sa main,
Nous courons contre les balles pour survivre jusqu’à demain.

Mais la sombre forêt nous amène aux portes d’Arkham,
Si vous continuez à lire, vous allez y perdre votre âme,
Ma robe se déchire et Mick tombe dans d’innombrables pièges,
Sous la pluie rouge, au milieu d’une tempête de neige,
La douleur est une torture et notre peur encore monte,
Mais qui viendra donc nous sauver de l’infâme Comte ?

L’orage gronde et seules quelques bougies nous éclairent,
Nous sommes enchaînés dans une immense prison de verre,
Notre ennemi arrive, tout en souriant de son air sadique,
Il est temps pour moi d’être un tout petit peu magique,
Il n’y a pas de fin heureuse, dans toute cette infortune,
Même la Pax Penguina ne nous a pas sauvés sous la lune.

Le pont s’est brisé et je suis tombée dans la rivière sale,
Mick m’a sauvé, mais le Comte était là avec son arsenal,
Un virus vert à la main, et puis le Monde devient sombre,
The Hollow nous attend, bien sagement dans la pénombre,
On résout toutes les énigmes, on craque tous les codes,
Les plus courageux d’entre vous, survivront à ces épisodes.

Arrêtez de lire, il est temps de sauver votre innocence,
Mick et moi sommes prisonniers, nous n’avons aucune chance,
Les roses fanées, les livres incomplets, le Refuge détruit,
Du sang et de la torture, nouvelles horreurs chaque nuit,
Vous vous demandez le nom du méchant de ce chapitre ?
Eh bien, son nom, est écrit depuis toujours dans le titre.



23.07.2020
Copyright © 2020 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s