Jamais Plus II

Parce qu’un de mes poèmes se nomme déjà :
« Jamais Plus »…


C’est un désert de déchets, sans arrêt sur le qui-vive,
Un endroit bondé où n’importe quoi arrive,
Mais sans place aucune pour l’art et les mélomanes,
Seulement les artificiels et les mégalomanes.

Danse, danse, sur une musique qui n’en est pas,
Frappe, humilie, mais qui donc veut voir ça ?
Je pleure encore, en repensant au Monde d’antan,
Loin des bouches de plastique et des seins en avant.

L’araignée tisse sa toile et nous englue dans son piège,
À votre heure venue, je ne suivrais pas votre cortège,
À cracher encore, aux marathons des comptes,
Mais votre histoire à vous, qui la raconte ?

Voilà, la fiction vient de dépasser la réalité,
Où s’arrête le faux et où commence le vrai ?
L’indifférence totale, dans un phénomène de groupe,
Marchez au pas, courez donc ! Petite troupe…

Cet endroit froid et austère est notre matrice,
Il n’y aura plus d’écrans après l’Apocalypse,
L’empathie et la curiosité ne sont plus,
À vous seul de crier : « Jamais plus ! »


01.12.2020
Copyright © 2020 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s