Once Upon A Time : La Princesse du Royaume au bord de l’Océan

Once Upon A Time
La Princesse du Royaume au bord de l’Océan

Il était une fois, dans un Royaume au bord de l’Océan, une jeune Princesse qui continuait doucement son combat. Les portes du Royaume étaient fermé depuis plus d’un an, déjà. La jeune Princesse et son jeune Prince se retrouvèrent enfermés dans leur château de pierres. Malgré la magie de la Princesse, la seule source de liberté passait par les oiseaux qu’elle nourrissait tous les jours, à la fenêtre de sa chambre.
Et la verdure du Royaume au bord de l’Océan se fanait sous le soleil ardent, car nul Homme ne pouvait sortir dehors pour la protéger.
Les heures devinrent des jours.
Les jours, des semaines.
Les semaines, des mois.
Et les mois, des années.
Et le verdoyant Royaume au bord de l’Océan, tomba dans l’oubli du Monde.

La Princesse, dans sa Tour de pierres, décida de combattre pour sa liberté en utilisant les plumes de ses oiseaux comme stylo, et ses propres larmes comme encre.
Avec la magie de son violon, elle envoya tous ses mots aux quatre coins du Royaume au bord de l’Océan. Le vent souffla pour les emmener encore plus au Sud, par-delà les mers et les terres.
Heureuse, la jeune Princesse attendit patiemment du haut de sa Tour, en chantant aux oiseaux et en souriant au jeune Prince. Attendant patiemment le retour de ses mots.

Les heures devinrent des jours.
Les jours, des semaines.
Les semaines, des mois.
Et les mois, des années.
Et la joie de la Princesse se dissipa de plus en plus.
Jusqu’à ce que sa joie disparaisse pour de bon.
La Princesse comprit qu’il n’y avait rien au-delà de son mur, et que les portes closes du Royaume au bord de l’Océan n’expliquaient pas entièrement cette malveillance.
Le Monde oublia le Royaume, mais les oiseaux de la Princesse continuaient de lui offrir leurs plumes pour ses mots. Elle put narrer de palpitantes aventures et d’intrigantes histoires.
Mais, cette fois-ci, elle conserva tout pour elle et pour son Prince.
Car, elle savait.

Lorsqu’une petite souris passa dans son château, elle arracha la dernière page du premier carnet écrit par la Princesse, pour me la rapporter à moi.
Celle-ci disait :
« … et comme le Monde est de plus en plus amer,
Alors vous, que comptez-vous faire ?… »

THE END

31.03.2021
Copyright © 2021 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s