Dans un autre Monde – Mission 4

Dans un autre Monde – Mission 4
« Réunion en Enfer »


Introduction :

Date d’écriture : 2011
Date de publication : 2021
10 ans plus tard…
Il est temps d’en faire quelque chose…

Personnages :
Héroïne Principale :
Beautyloo
Ses Alliées/Amies : J & Bloody
La Super-Vilaine : Red
La Mission Principale : S’évader

Notes :
Chaque chapitre est une mission qui permet l’évasion.
Chaque chapitre est accompagné d’une chanson, dont je donnerai le titre à la fin du texte.
Dans la saga originale, de 28 pages, il y a 16 missions. Je ne vais pas toutes les poster ici.
Seulement les plus intéressantes, de mon point de vue.

Warnings :
Sujets traitant de l’emprisonnement/séquestration, de torture mentale et de suicide.

L’Aventure continue…


Mission 4 – Réunion en Enfer

Tout était hors du temps et de l’espace, il n’y avait plus aucune limite. Elle était maître de son destin dans son endroit. Elle commença d’abord par se trouver un nom : « Beautyloo » et des amies fidèles : Bloody et J. À elles trois, elles combattaient sans cesse les forces du mal pour survivre. Son imagination dépassée sa réalité. Elle était hors de ça. Hors du Monde, hors de son corps, hors de sa douleur. Pourtant, même dans son havre de paix, elle devait combattre. Beautyloo et ses amies luttaient pour repousser les limites de leur Monde et de leur création. Pour cela, elles utilisaient l’imagination et la musique. Beautyloo poussait ses limites jusqu’à mettre des musiques dans chacune de ses actions.
Voici son combat, ceci est son Monde…


Beautyloo, J et Bloody se retrouvèrent ensemble autour d’une grande table ronde. Please let me dream, Let me scream, I feel sad. Rien de mieux qu’un bon Grog pour revigorer les esprits et mettre les choses au claire. Please let me dream, Let me scream, Let me die. Elles discutèrent toutes ensemble.
– Qu’est-ce qu’on fait alors ? demanda Beautyloo. On continue les combats, même si on sait toutes les trois que l’issue est fatale ?
– Tu déprimes encore ! compris Bloody. Je sais ce que tu penses, mais écoute-moi… C’est vrai… On connaît toutes les trois l’issue de tout ça. On sait que nos jours sont comptés, Beautyloo. C’est pour ça qu’il ne faut pas s’apitoyer et qu’il faut en profiter !
– « En profiter » ? répéta J. On ne peut pas se voir souvent ! Beautyloo a de plus en plus de mal à nous garder en vie, au cas où tu ne l’aurais pas remarqué !
– Si… admis Bloody à contre-cœur. J’avais remarqué ! Mais, il ne faut pas que ce soit trop flagrant aussi. Si Red le découvre… Si elle le voit, Beautyloo mourra avant l’heure…
– Qu’est-ce que ça changera ? interrogea cette dernière.
– Tout ! fit Bloody. Absolument tout ! Parce que, même si on sait comment ça va se terminer, il faut qu’on fasse tomber le plus de monde possible dans notre chute ! Ne pas mourir en vain ! Quitte à perdre quelques jours…
J et Beautyloo essayaient de comprendre leur amie. I love you, I love you, I do love you.
– Tu veux jouer les martyrs ? compris J.
– Non. Je ne veux pas mourir pour rien, c’est tout. Beautyloo, je sais que tu as le rôle le plus difficile, mais dis-toi… Dis-toi que si ça ne va pas, vient nous voir et si tu ne le peux pas… Pense à la musique. Entends la musique dans ta tête. Tu sais que ça t’aidera…
– D’accord. Faire tomber le plus de monde, hein ? répéta-t-elle. Comme qui ?
– Comme tous ceux qui te gardent enfermé ici…
Beautytloo comprenait. Elle était même d’accord. Don’t quite, Please let me scream. Let me scream, I feel sad.
– Alors, il nous faut trouver un plan pour détruire le plus de monde ? On se battra pour la liberté des autres ? compris J.
– C’est un peu ça, fit Bloody. Plan N°1 : La rébellion, ne plus être sujet aux ordres. Plan N°2 : Survivre, ça on a l’habitude. Plan N°3 : Mourir libre.
Un ange passa.
Puis, Bloody rajouta :
– Il est bon ce Grog…
– Oui… jugea Beautyloo. J’ai toujours rêvé d’en boire un.
Elle emmena le verre à ses lèvres pour terminer son mug. Don’t quite, Please let me dream. Let me scream, Let me die.

Dans un Monde sans espoir, une seule chose a de l’importance : les rêves. Quelque soit le final qui attendait Beautyloo, rien n’était bien rassurant : lobotomie, syndrome de Stockholm ou overdose de médicaments ? Qu’importe. Grâce à sa création, elle pensait un peu moins à tout ça. Elle n’avait pas besoin de voir pour croire, il lui suffisait juste… D’y croire. Alors, elle continuait. Elle aurait pu mourir d’innombrables fois. Elle aurait pu en terminer avec tout ça, mais elle savait que de toute façon elle allait forcément mourir. Ainsi, elle préférait s’amuser dans ses Mondes avant de partir dans un autre qu’elle ne connaissait pas encore… Let me scream, Let me die.


À suivre…

Musique : « La ronde triste » – Myléne Farmer.

Copyright © 2011/2021 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

2 réflexions sur “Dans un autre Monde – Mission 4

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s