Le Soldat et la Sorcière

Inspiration du poème : « L’homme et la mer », par Charles Baudelaire.



Soldat désormais libre, toujours tu aimeras la Sorcière,
Comme ton autre, tu contemples aussi son histoire,
Dans les méandres infinis de tous vos cauchemars,
Qui vous incline à terminer enfin la seconde guerre.

Tu plonges ton regard océan dans la noirceur du sien,
Tu l’embrasses de souvenirs pour un meilleur futur,
Qui désire ardemment d’abandonner vos armures,
Maniant cette belle magie uniquement pour le bien.

Vous êtes tous les deux mystérieux, mais aimants,
Ô, Soldat, nul ne réalise ton siècle d’horreurs,
Sorcière, nul n’a sondé les tréfonds de tes peurs,
Vous complétez ensemble un amour naissant.

Et voilà que commence un nouveau chapitre,
De vos nouvelles aventures sans carnage,
Qui associe ensemble vos singuliers âges,
Ô, chers lecteurs, tout est dans le titre.



17.06.2021
Copyright © 2021 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s