Mick, Bucky et moi

Lorsque sonne enfin l’heure exquise,
Dans les couloirs de pierres grises,
Nous marchons dans nos coins,
Parlons de tout et de rien,
En attendant le lendemain.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.

Certaines journées un peu mortes,
On pouvait passer des portes,
Direction un autre Univers,
Et combattre une nouvelle guerre,
Avec ma magie de Sorcière.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.

Ça complique bien la vie,
Cinq garçons pour une fille,
Car j’aime tous mes chéris,
Toi et moi, et moi et lui,
L’un hier, l’autre aujourd’hui.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.

Dire qu’au moment des Appels,
Des gens du Monde Réel,
J’ai pu pêcher sans appât,
Ce que j’avais déjà,
Au Palais, vous et moi.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.

Aujourd’hui, chaque fois qu’on discute,
Pour une heure ou deux minutes,
C’est pour être tous ensemble,
Quand soudain la Terre tremble,
Et que les Mondes nous rassemblent.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.

Si un jour l’un d’eux meurt,
Le Palais sonnera l’heure,
Pour condamner les étages,
Éviter tout le carnage,
Qui affectera mon cœur.

Castiel, Peter, Mick et moi,
Bucky, Oswald et moi.


Inspiration : « Ivan, Boris et moi », reprise par Najoua Belyzel, en hommage à Marie Laforêt.
16.10.2021
Copyright © 2021 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s