Les Mondes d’Alisone

Pas besoin de chercher,
Tu la vois et tu sais,
Que les égarés sont aimés,
Dans les Mondes d’Alisone.
Elle ne ressemble à personne,
Car lorsque minuit sonne,
Viennent Dragons et Dragonnes,
Dans les Mondes d’Alisone.

Elle s’amuse à créer,
Tout ce qu’elle aimerait,
La Magie et la Liberté,
Dans les Mondes d’Alisone.
On dirait un petit Ange,
Qui aime ce qui dérange,
Et l’Enfer se mélange,
Dans les Mondes d’Alisone.

Et plus tu l’oublies,
Moins elle t’affectionne,
Et c’est le récit,
Des Mondes d’Alisone.

Avec vous ou sans vous,
Avec les saints ou les fous,
Les Amours sont partout,
Dans les Mondes d’Alisone.
Il suffit que tu passes,
Pour te sentir à ta place,
Avant qu’on nous efface,
Dans les Mondes d’Alisone.

Tu ne vois rien, mais crois-moi,
Traverse la porte et tu verras,
Que la Magie est bien là,
Dans les Mondes d’Alisone.
Elle écrit, elle crayonne,
Mais comme il n’y a personne,
Ce sont les pleurs qui résonnent,
Dans les Mondes d’Alisone.

Et plus tu la délaisse,
Plus elle abandonne,
Malgré son allégresse,
Dans les Mondes d’Alisone.


Inspiration : « Le lit de Lola », reprise par Najoua Belyzel, en hommage à Marie Laforêt.
11.11.2021
Copyright © 2021 by Alisone DAVIES – All rights reserved.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s