Jacinta

Je rêve de toi dans mes bras,
Te nommer Hope ou Jacinta,
Et James pour un garçon,
Cette vie n’est pas faite pour moi,
Il y a quelque chose qui ne va pas,
Tu vis juste dans mon imagination.

Sans voyage, sans traversée,
Les confinements t’ont tué,
J’ai vu les déserts d’hôpitaux,
L’espérance est mon fardeau,
Quand ta vie va-t-elle commencer ?

Sur la plage, sans voir la mer,
J’ai fait pleurer mes prières,
Sur les vagues de mon âme.
Et là dans mon Palais Mental,
Mon personnage va si mal,
C’est toi que je réclame.

J’espère encore,
Et j’espérerai jusqu’à ma mort,
Je t’imagine avec mon loup,
Ce rêve est fou,
Quand le Monde s’effondre sur nous,
Acclamé par vous.
Je hurle ma peine,
Cette jalousie qui m’enchaîne,
Tous deux, nous y croyions,
Le ventre rond,
Quand j’ai le mal de toi,
Jacinta.

Un peu de beauté dans le cauchemar,
Faut-il toujours croire pour voir ?
Nous n’attendons plus que toi,
Jacinta.
Le temps est compté,
Et ce désir va me tuer.


10.02.2022
Inspiration : ‘Luna’ de Najoua Belyzel. Dont le sujet de sa chanson et le même que le sujet de mon poème…
Poème associé : ‘Somewhere along in the bitterness’.
Copyright © 2022 by Alisone DAVIES – All rights reserv
ed.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s