We are

In a Land of Myth and a time of Magic,
All the Legends, deadly and romantic,
Will be alive again, more and more,
With great powers, like our mentor,
We’re not gonna live with fear,
We are the Voice, loud and clear,
And it’s a chorus so sublim,
We’re born like this, not a crime,
He’s Emrys, I’m the Lady of the Lake,
The Sword in the Stone is not a fake,
So, the Battle just begun,
But with some spells, no gun,
Tomorrow is another day,
Now we are here to say :
« I’m a Sorcerer, I have Magic,
I’m the last Dragonlord, I was born with it. »

31.05.19 – 01.06.19

I heard a rumour

Don’t trust the rumours, trust the truth,
Be careful, everybody here can be cruel,
The words go through the Pub’s doors,
They will talk and call you « A Whore »,
Don’t listen to them or you will cry,
Run girl, and look up to the sky,
They spread the words like a poison,
If you want to fight you must be the Dragon,
Screaming is useless, nobody listen,
This is Hell, not Heaven,
They will not believe you anymore,
And say you’re mad, a liar and more,
But I will tell you something for free,
The girl I’m talking about, it’s me.

Gone

Hush the World and hush the Sun,
Tell the Ocean everybody is gone,
Three black stars and three white ways,
Tell the Drums what he says,
Gone our Brothers, gone our Family,
Gone our Home, gone our Country,
Hush the dark, hush the light,
Tell the Sky we lost the fight,
Gone our Sisters, gone our Fathers,
Gone our Land, gone our Mothers,
Hush the hope and hush the song,
Tell the Ocean everybody is gone.

Emrys

I believe in Magic and Fantasy,
With Dragon, Mermaid and Fairy,
Where the Moon claim me for my Power,
In a World where we can be together,
Where the songs are not only in my Mind,
And where the Forests are so sublime,
And Emrys is here to save Albion,
The World and the King’s Son,
But the Dark Magic is always here,
Because there’s something in the Fear,
The Crystal Cave, the Prophetie so antic,
In my Land of Myth and time of Magic,
So, I help him, with my Powers and my Violin,
The Young Man, his name is… Merlin.

Twenty Four Moons

Twenty Four Moons, Twenty Four Days,
It is coming, like he says,
A time for Halloween, it’s time to know,
The Heaven above and the Hell below,
Twenty Four Moons but only two years,
The Nightmares begin and the name appears,
Finally, the Witching Hour, time for Magic,
I’m taking my Violin and I call Mick,
Twenty Four Moons, All Moons are red,
A Fractured Soul, when he was dead,
Twenty Four Books, Twenty Four Songs,
I don’t know what is right, what is wrong,
Twenty Four Moons, Twenty Four Months,
Two years of Death or Twenty Four Guns,
Twenty Four Dreams, Twenty Four Nightmares,
We are still alive, but nobody cares,
Twenty Four Moons, Twenty Four Dead,
I bury my heart, like you said,
It is our song, my Coven must know,
That I love you but it’s time to go.

C’est pas ma faute

Dans la continuité de « faire du nouveau avec de l’ancien », voici une nouvelle chanson avec l’air de cette musique
Bonne lecture et bon voyage dans le passé !

Moi je suis « Señorita »,
« Love » ou bien « Sweety », choisis mon surnom,
Moi je suis aussi « Cynthia »,
Quand « Ali » hurle la nuit, c’est « nous » qui pleurons.

Refrain :
C’est pas ma faute,
Et quand je suis, seule sur ma chaise,
Je vois les gars,
Tout près à se jeter sur moi,
C’est pas ma faute à moi,
Si j’entends tout autour de moi :
« Hello, Ali, t’es là ? »
Moi la Française.

Moi je suis « Little Princess »,
Une locale aux Pubs, en quoi ça vous gêne ?
Moi je suis la petite « Miss Stress »,
Dépressive mais pas, à toi ou ta reine,
Motus et jamais, ne dis,
Aux autres comme je suis tellement barré,
Moi je m’appelle « The Frenchie »,
Oh comme j’envie celles, qui n’ont personne aux pieds.

Refrain

22/02/19

Une dernière histoire

Du neuf avec de l’ancien.
Sur l’air de la chanson d’Indila : « Dernière Danse », voici ma version.

Oh, mes doux cauchemars,
Pourquoi t’acharnes-tu,
Il est si tard,
Je ne suis qu’une personne un peu bizarre,
Sans lui je suis un peu perdu,
Je marche seule dans les rues,
Une dernière histoire,
Pour oublier mes idées noires,
Je veux me fondre dans le brouillard,
Oh, mes doux cauchemars…

Refrain :
Je détruis l’espoir, la joie, la vie,
Je chante avec la mer, la pluie,
Un peu de haine, beaucoup d’amour,
Et je cours, cours, cours, cours, cours, cours, cours…
Et dans la nuit, je tombe et j’ai peur,
Est-ce ton tour, vient la terreur,
Dans toute l’Irlande, je sombre encore,
Et m’endors, dors, dors, dors, dors, dors, dors…

Que de cauchemars,
Dans mes nuits, comme j’en ai marre,
J’ai beau hurler, sans toi mes songes ne sont qu’une lumière qui brille sans phare.

Refrain

Dans ces douces terreurs,
Où j’ai laissé tous mes bonheurs,
Vois-tu comme moi âme est si grande,
Je suis une enfant d’Irlande.

Refrain

21/02/19